Depuis son origine, Mogilno fut un centre important de la vie monastique. Une abbaye bénédictine fondée à la moitié du XIe siècle, survécut jusqu’à l’époque des partages de la Pologne. En 2014, les Frères mineurs capucins s’y installèrent. Depuis, ils tiennent le Centre Européen des Rencontres „Wojciech - Adalbert” dans lequel les pèlerins peuvent trouver un hébergement et même se reposer quelques jours. L’église monacale Saint Jean Baptiste abrite la plus ancienne crypte romane de Pologne qui date du XIIe siècle. 400 mètres plus loin, s’élève l’église Saint Jacques Apôtre du XVIe siècle près duquel se croisent deux routes polonaises de Santiago : Camino Polaco qui part de la frontière avec la Lituanie et la Route de la Grande Pologne qui va vers le sud-ouest du pays. 

L’étape s’achève à Trzemeszno, premier lieu de sépulture de Saint Adalbert. C’est aussi la ville où naquit Jan Kiliński, un célèbre cordonnier et insurgé de Kościuszko.

Conseils: 

Sur toute sa longueur, l’itinéraire de Mogilno à Trzemeszno converge avec la piste piétonne rouge. Les tronçons : Wyrobki – Duszno et Wydartowo – Niewolno mènent par des chemins de terre. Les autres sont des chemins locaux de petite circulation.