Entre Darłów et Iwięcino, l’itinéraire mène par une plaine côtière. Nous marchons à peine à 5-8 kilomètres de la mer Baltique. Autrefois, ces terres appartenaient aux cisterciens du monastère de Buków Morski. Nous contournons le lac de Bukowo par le sud. En empruntant une route en dalles de béton, nous arrivons au « village de la fin du monde ». Iwięcino doit ce nom aux polychromies du XVIIe siècle, représentant le Jugement dernier, qui décorent le plafond de son église gothique.

Notes complémentaires:

À la sortie de Darłowo, il faut rester très prudent. L’itinéraire mène le long de la route nationale n° 37.