Lors de cette étape nous suivons également le cours du Rio Aragón. Notre route débute par une belle descente jusqu'en plaine où nous suivrons le Rio Aragón sur la rive gauche. Nous apercevrons tout d'abord, au loin, à notre droite, la petite ville de Berdun, perchée sur une colline. Nous restons en plaine et traversons des grands champs de céréales en admirant les localités sur notre gauche. C'est ainsi que nous passons à côté des localités de Martes, Mianos et Artieda, localités où nous pouvons nous arrêter pour la nuit. Entre les chemins en direction de Martes et Mianos, nous traversons une rivière, qui, suivant son débit, sera traversée à pieds nus. Dans la seconde partie de notre randonnée journalière nous apercevons sur notre droite, de couleur turquoise, le barrage «Embalse de Yesa», alimenté par le Rio Aragón, et appelé aussi «Mer Pyrénéenne». La grande partie de ce lac se situe dans la région Aragón, mais la partie nord-ouest est déjà dans la Navarre. Il ne sert pas à la production d'électricité, mais il est un réservoir d'eau potable pour la région.

Pour terminer, après une courte montée, nous atteignons Ruesta, où nous y trouvons, à par une église et des maisons en ruine, seulement deux bâtiments récents, dont l'auberge locale.

Remarque(s)

Cette randonnée nous conduit d'Arles, en France, à Puente la Reina, en Espagne, via le col pyrénéen «Col du Somport ». La Via Tolosana (aussi appelée en France «Chemin d'Arles») est signalée essentiellement par des marques rouge-blanc GR 653. A partir du Col du Somport, le chemin (appelé en Espagne «Camino Aragonés») a pour marque GR 65.3 où sont ajoutés des symboles du Chemin de Saint-Jacques.