Cette randonnée journalière se passe uniquement dans le département des Landes (40). Après un début de parcours le long de la route, nous tournons assez vite sur un chemin de campagne et marchons à travers une région très boisée. En s'approchant de notre lieu d'étape, les forêts se font plus rares et nous rencontrons toujours plus de zone agricoles.

Après notre départ nous croisons toute une série de petits villages où l'on peut s'arrêter, par exemple: Bostens avec son église Sainte-Marie-de-Bostens, Gaillères avec également un petite église et un restaurant et Bougue avec l'église Saint-Jacques-de-Compostelle. Juste avant Bougue, nous traversons la rivière «Le Midou» une première fois, et une seconde fois à Mont-de Marsan près de l'office de tourisme.

Jusqu'à l'arrivée de cette étape, notre randonnée se poursuit sur une ancienne voie ferroviaire. Ces chemins «recyclables», comme on les appelle nouvellement, sont désignés en France «"Voie Verte», peut-être en hommage aux partis verts pour leur effort envers la circulation non motorisée. Notre chemin, menant à Mont-de-Marsan, chef-lieu du département des Landes, s'appelle «Voie Verte du Marsan et de l'Armagnac»

. Après avoir à nouveau traversé «Le Midou», notre randonnée s'arrête devant l'office de tourisme de Marsan.

Remarque(s)

La Via Lemovicensis, aussi nommée «Voie de Vézelay», est un des principaux chemins de pélerinage en France. Elle relie Vézelay en Bourgogne, au Moyen Âge, un important point de ralliement des pélerins, avec Saint-Jean-Pied-de Port au pied des Pyrénées. Le chemin contourne le Massif Central et mesure 930 kilomètres.

Informations touristiques

Voir aussi: http://www.compostelle-landes.org/