Le parcours d'aujourd'hui jusqu'à Crozant peut, si l'envie vous en dit, être interrompu à Gargilesse-Dampierre ou à Eguzon-Chantôme. A Gargilesse-Dampierre nous croisons le chemin des pèlerins venant de Vézelay via Bourges.

Dans la deuxième partie de notre parcours nous changeons de région entre les hameaux de Le Bougazeau et de Le Coureau. Nous laissons derrière nous le département de l'Indre (36) dans la région du Centre et entrons dans le département de la Creuse (23) dans la région du Limousin, une des régions les moins peuplées de France. Une façon d'écourter cette étape serait de marcher le long de la route principale pendant 6 kilomètres. Mais ce n'est pas très recommandable. Si vous passez la nuit à Gargilesse-Dampierre, trouvez le temps auparavant de visiter l'église romane du 12ème siècle, le château et la Maison de Georges Sand, écrivain français très connu.

Crozant, en partie sur un éperon rocheux, est située dans une courbe de la rivière, la Creuse. Une visite à ne pas manquer sont les ruines de la forteresse médiévale. A partir du 19ème siècle, le site de Crozant inspire de nombreux peintres. C'est ici, dit-on, qu'est né l'impressionnisme. On y trouve également une école de peinture.

Remarque(s)

La Via Lemovicensis, aussi nommée «Voie de Vézelay», est un des principaux chemins de pélerinage en France. Elle relie Vézelay en Bourgogne, au Moyen Âge, un important point de ralliement des pélerins, avec Saint-Jean-Pied-de Port au pied des Pyrénées. Le chemin contourne le Massif Central et mesure 930 kilomètres.