Celui qui effectue cette étape, relativement plate, en une journée, il n'a plus besoin de s'effrayer du reste de son pèlerinage. Par contre, si bon nous semble, nous pouvons interrompre cette étape, par exemple à Eguilles.

En entrant dans Salon-de-Provence nous marchons près d'un aérodrome militaire, construit en 1946. C'est ici que sont formés les pilotes militaires français.

L'attraction principale de la ville est le château d'Emperi dont la construction débuta au 9ème siècle.

Remarque(s)

La «Via de la Costa» en Italie et la «Via Aurelia» en France remplissent les mêmes fonctions : elles relient depuis les temps modernes les deux localités de Sarzana et Arles, et donc le réseau de pèlerinage des deux pays. Sur ces chemins, le pèlerinage se déplace ainsi dans les deux directions. Les deux chemins sont décrits depuis la frontière entre la Riviera et la Côte d'Azur près de Menton jusqu'à leurs destinations de raccordement. Le tracé est ainsi le même dans les deux directions. La différence se situe dans le profilé - les montées et descentes sont indiquées dans la marche à suivre et sont ainsi applicables seulement pour la direction de la randonnée. Ceci peut avoir des conséquences sur la répartition des étapes.

Informations touristiques

http://www.compostelle-paca-corse.info/