Faro Fisterra

Faro Fisterra

Cette étape est vraiment la toute dernière de notre randonnée, et ceci pour tout le monde, car elle nous mène au «bout du monde», à Finisterra (Fisterra en galicien). Même si nous savons aujourd'hui que la terre n'est pas plate, mais ronde, l'océan Atlantique est une barrière infranchissable pour les randonneurs.

Au début de l'étape nous cheminons encore une fois à travers la campagne jusqu'au lieu «Cee», sise dans une baie de l'Atlantique. C'est la dernière grande localité où les pèlerins peuvent une dernière fois se réapprovisionner. C'est en traversant une péninsule que nous atteignons une autre baie qui invite à la baignade. En continuant notre route plus au sud-est, nous arrivons à Fisterra ou Finisterra. Enfin, tout au sud de cette presqu'île se situe Faro Fisterra avec son célèbre phare surplombant la mer. Ici nous pouvons méditer en regardant la mer à perte de vue, nous avons vraiment atteint le point final de notre randonnée.

Vue sur Cee avec sa baie protégée

Vue sur Cee avec sa baie protégée

Une tradition veut qu'à cet emplacement nous brulions un vêtement inutilisable ou que nous cherchions une coquille de Saint Jacques sur la côte pour prouver plus tard que nous avons bien atteint le point final de cette randonnée. Pour le retour, la plupart des pèlerins prendront le bus qui relie Fisterra à Santiago de Compostela.

Remarque(s)

Centre-ville de Cee

Centre-ville de Cee

Der Camino Francés beginnt in Saint-Jean-Pied-de-Port und endet in Santiago de Compostela, oder für einige eben auch erste am Cabo de Finisterra, am «Ende der Welt» eben. Auf diesem letzten Abschnitt zum Atlantik nimmt die Zahl der Pilger rapid ab, und auch die Infrastruktur ist jetzt wieder so, wie man es in dieser dünn besiedelten Gegend eben erwarten kann.