Allaman - Rolle

Perroy

Perroy

. Le château construit par les Savoyards durant la deuxième moitié du 13ème siècle confère son cachet à la ville qui compte actuellement près de 5’000 habitants. Située au bord du lac Léman, cette forteresse se compose de quatre tours et d’une cour fermée, ce qui est caractéristique pour les constructions savoyardes; l’édifice, qui au cours des siècles a changé maintes fois de propriétaire, abrite aujourd’hui l’administration locale.

Rolle-Bursinel

Château de Rolle

Château de Rolle

Nous quittons Rolle par la Grande Rue, que nous suivons sur environ 500 mètres. A la première bifurcation, nous montons à droite en direction de Burtigny. Après avoir passé par le passage sous voies près de la ferme de Pierruet, le chemin tourne à gauche. Un peu après avoir passé à côté d’une autre ferme, nous prenons à droite et franchissons le ruisseau, ainsi nous retrouvons la voie de chemin de fer, que nous longeons jusqu'à la gare de Bursinel. Le petit village mentionné pour la première fois en 1139 sous le nom de Brucines, compte aujourd’hui près de 350 habitants. Le château datant du 12ème siècle, aujourd’hui en propriété privée, est le bâtiment le plus marquant du village. Son aspect actuel est dû aux agrandissements et rénovations faites aux 16ème et 18ème siècles. Pendant la Réforme ce château a joué un rôle important pour le complot que les «Chevaliers de la Cuillère» avaient initiés contre la ville de Genève.

Bursinel - Prangins

Eglise de Bursinel

Eglise de Bursinel

Le chemin qui part vers le Sud suit une crête jusqu’à Dully en longeant des vignobles privés et nous offre une belle vue sur les villages avoisinants. Juste avant le château de Dully un petit sentier permet de franchir le ruisseau de La Dullive pour revenir aux voies de chemin de fer que l’on suivra jusqu'à Gland. En descendant la rue principale jusqu’au Pont Farbel, après environ 200 mètres nous atteignons une route peu fréquentée qui part vers la gauche, cette route passe d’abord par-dessus les voies de chemin de fer et nous mène à l’aérodrome, devant lequel une autre route part vers la droite. Ainsi nous suivons de nouveau les voies de chemin de fer, qui nous indiquent le chemin jusqu'à Bénex, un quartier de Prangins. On emprunte alors un sentier pédestre, qui nous conduit jusqu'au centre de Prangins. 

Château de Prangins

Château de Prangins

L’endroit est surtout connu par son château datant du 18ème siècle et dans lequel Voltaire vécut durant une courte période. Le château abrite aujourd'hui le Musée National du Château de Prangins, où l’histoire Suisse des 18ème et 19ème siècles est représentée.

Prangins - Nyon

Château de Nyon

Château de Nyon

 

De Prangins, une petite route passant par Trembley nous conduit à Nyon en une trentaine de minutes. La ville de Nyon est dominée par son château. Déjà à l'époque préromaine une colonie du nom de Noviodunum existait ici. Après sa victoire sur les Helvètes, Jules César installa une ville de garnison qui sera nommée Colonia Julia Equestris. La ville grandi et eu jusqu'à 3’000 habitants. Au 5ème siècle, pendant les invasions burgondes, elle fut intégrée au royaume de Bourgogne puis aux 11ème et 12ème siècles tomba dans le déclin.

Nyon (vue du château)

Nyon (vue du château)

Nyon fut reconstruite par étapes sous les seigneurs de Prangins. Le château a été complètement transformé au 16ème siècle et abrite aujourd'hui un musée historique, conservant une importante collection de porcelaines produites au 18ème siècle dans la célèbre manufacture de Nyon. Le Musée du Léman est aussi très intéressant à visiter il présente le patrimoine culturel et naturel de la région du Léman. L’ancienne église Notre Dame du 12ème siècle vaut également une visite. Quelque peu caché entre les bâtiments modernes, l'amphithéâtre romain, découvert en 1996, est en cours de restauration.

Nyon organise chaque année un important festival musical, le Paléo Rock Festival.

Nyon - Céligny

Nyon (colonnes romaines)

Nyon (colonnes romaines)

Depuis la gare de Nyon, après le passage sur voies, le chemin de St-Jacques s’oriente en direction Sud-Ouest pour emprunter une route carrossable, qui part vers la gauche. Nous arrivons ainsi au pont qui franchit le Boiron et atteignons le Bois Bougy. Au débouché de la forêt, une magnifique vue sur le Léman nous est offerte. Cent mètres plus loin, nous bifurquons à gauche pour suivre la voie de chemin de fer jusqu’à la gare de Crans. Le village se trouve sur un coteau dominant le lac. Nous passons d’abord devant le château et montons ensuite vers l’'église. Après avoir fait une pause, nous suivons la route principale en direction de Céligny, une enclave genevoise en territoire vaudois.

Eglise de Céligny

Eglise de Céligny

Ce petit village, situé sur les hauteurs de la rive du Léman, est très idyllique. Des auberges accueillantes, ainsi que l'église et le château remarquables, font de Céligny un endroit exceptionnel. Le château, un bâtiment baroque tardif de la seconde moitié du 18ème siècle, est un des plus beaux châteaux de la région. Sur le chemin de St-Jacques qui longe le lac Léman, nous traverserons encore plusieurs villages pittoresques, hébergeant d’autres édifices historiques importants.