Ernen mit Kirche St. Georg

Ernen mit Kirche St. Georg

Nous grimpons jusqu’au bisse de Trusera, dans la forêt d’Ernen. Après avoir traversé la Binna, nous faisons un petit détour jusqu‘à l’idyllique chapelle Saint-Jacques sur le chemin du col de l‘Albrun. Le versant ombragé nous mène via Grengiols jusqu‘à Mörel, en passant devant le cimetière pour enfants « Zen Hohen Flühen »  de Bitsch et par la « Rote Meile » jusqu‘à la « Totenplatte » (dalle des morts) de Naters. On y plaçait les corps des défunts de l‘arrière-pays avant les funérailles à l’église. A l’arrière de l‘église Saint-Maurice se trouve un ossuaire de plus de 500 ans, où des milliers de crânes nous regardent derrière une grille et nous rappellent cette sentence :

Eingang Kapelle Ernerwald

Eingang Kapelle Ernerwald

«Ce que nous sommes, vous le deviendrez ».

Comme Naters est la localité qui compte le plus grand nombre de gardes suisses pontificaux, un Musée des gardes vous invite à une visite (www.zentrum-garde.ch). De l‘autre côté du Rhône, à Brigue, on fonda déjà en 1304 un hospice (de pèlerins) Saint-Antoine, avec une chapelle, qui fut l‘hôpital du Haut-Valais jusqu‘à la construction du tunnel du Simplon. Dans les environs se trouvent le couvent des Ursulines fondé par Kaspar Stockalper (1609-1691) et le collège Stockalper, tous les deux avec une impressionnante église.