Gümligen-Kerhsatz

Eglise de Gümligen

Eglise de Gümligen

 Le chemin forestier nous mène ensuite au passage sous voie de l’autoroute, nous l'empruntons pour atteindre le pont en bois couvert "Auguetbrügg" situé dans la vallée de l'Aar. Ce pont construit à Hunzigenau en 1836 est l'un des derniers qui à été financer par des péages de chemin. Au bord de l’Aar, nous atteignons le site de la réserve naturelle de Giessen.

Pont de l'Auguet

Pont de l'Auguet

Au cours du chemin en direction de Kehrsatz, nous passons à côté de l'aéroport Berne-Belp. Arrivé à Kehrsatz, nous faisons une halte et visitions un centre œcuménique exceptionnel, la salle de l’église, ainsi que la "salle du silence" (Raum der Stille) sont partagées par les croyants de confession évangélique et catholique. En buvant un bon café, nous jouissons de la vue magnifique sur la région du Belpmoos et des Préalpes.

Kehrsatz - Rüeggisberg

Centre oecuménique

Centre oecuménique

Après avoir traversé Kehrsatz, nous montons la colline du côté Ouest jusqu’à Englisberg-Kühlewil. L’ancien château de Kühlewil est aujourd'hui une résidence pour personnes âgées. Dans son jardin se trouve une station de pèlerinage traitant le thème "Zeit" (le temps) qui a été réalisé par les habitants de la résidence. Nous continuons notre chemin en suivons une petite route qui nous mène au bois Chüliwilwald.

Obermuhlern

Obermuhlern

Le caractère du paysage, que nous retrouvons derrière la forêt, est dominé par les prés et les champs vallonnés d'Obermuhlern et Niedermuhlern. La vue panoramique s'étant jusqu'à la région du Gantrisch. Au-dessus du hameau Gschneit, sur le Leuenberg, nous atteignons une place de repos. La vaste et verte vallée de la rivière Gürbe, s’étant à nos pieds. A l'horizon s'érigent les montagnes et les glaciers massifs de l’Oberland Bernois. Le prochain tronçon de route nous mène dans la forêt Taanwald, au point le plus haut du trajet qui se trouve à la hauteur de 956m.

Gschneit

Gschneit

Ensuite nous descendons en direction de Rüeggisberg. Juste avant Mättiwil, nous rejoignons le chemin de St-Jacques venant de l’Oberland Bernois, c'est donc ici que se termine le chemin de St-Jacques lucernois. Nous pénétrons maintenant dans la région de Schwarzenburg. C’est par un chemin de campagne que nous atteignons d’abord Mättiwil et finalement Rüeggisberg. Entre l’église du village, qui était dédiée à l’origine au St-Martin et la ruine du couvent de Rüeggisberg, nous retrouvons la quatorzième station de pèlerinage, celle-ci nous donne la possibilité de réfléchir à la vertu, la plus importante pour les chrétiens : "Hoffnung" (l'éspoir).

Ruine du couvent à Rüeggisberg

Le couvent, duquel il ne reste qu'une imposante ruine, avait été fondé par l’abbaye de Cluny en 1075. Les moines de Rüeggisberg vivaient d'après la règle du Saint Benoît et avaient le devoir de s'occuper des pauvres et des pèlerins. A Rüeggisberg le Chemin lucernois s'uni avec le Chemin Gantrisch / Fribourg, qui vient de Riggisberg et mène à Schwarzenburg (voir la brochure "Gantrisch / Fribourg").