Beckenried - Buochs

Chapelle Ridli

Chapelle Ridli

L Dès le 19ème siècle ce lieu à été visité par des pèlerins, qui dans leur détresse fuyaient les tourments publics pour trouver la grâce. Venant de Beckenried, nous arrivons dans la partie supérieure du village de Buochs, où se trouve la “Nothelfer-Kapelle“, cette chapelle joliment décorée date de 1856. Le village de Buochs diffère des autres lieux rencontrés sur le chemin de St-Jacques par ses bâtiments relativement récents, il en reste peu qui ont plus de 200 ans comme par exemple l'intéressante église St-Martin construite en 1802 par le lucernois Niklaus Purtschert; les anciens murs d’une chapelle remontant à 1157 ont été en partie utilisés pour la nouvelle construction. Le chemin part maintenant en direction de l'Ouest par l’Obergass, où nous trouvons à notre gauche la chapelle “Notre Dame des Sept Douleurs“; de style baroque campagnard, avec son avant-toit, son clocheton et son chœur polygonal, elle date de 1662.

Buochs - Stans 

Chapelle Obgass

Chapelle Obgass

Nous passons sous l'’autoroute, prenons à droite et arrivons à Ennerberg où nous trouvons une réplique de la “Santa Casa di Loretto“, don du Landamman et commandant de troupes Jakob Achermann après sa victoire dans la 2ème guerre de Villmergen. Une fresque représentant cette bataille orne l’intérieur de la chapelle. Il existe plusieurs chapelles de Lorette en Suisse, toutes sont conçues comme leur modèle en Italie et vouées au culte marial. D’ici, le chemin de St-Jacques original empruntait l'ancienne route cantonale qui mène directement à Stans. 

Chapelle "Chäppelisitz"

Chapelle "Chäppelisitz"

Le tracé actuel monte à gauche sur le Waltersberg, où se trouve la chapelle Ste-Anne, nommée aussi “Chäppelisitz“. Les ex-voto témoignent de nombreuses guérisons miraculeuses; la vue sur Stans est magnifique depuis le “Chäppelisitz“. Nous choisissons le chemin qui continue en direction d'Engelberg, Waltersberg et Hostetten. Avant d’arriver à Oberdorf nous franchissons la rivière Engelberger Aa et un peu plus tard nous arrivons à la chapelle St-Henri de 1541. Un chemin rural nous amène à l’école cantonale “Fidelis“ où nous entrons dans la petite ville de Stans, chef-lieu du demi-canton de Nidwald dont les racines remontent au 10ème siècle. Le bâtiment marquant de la bourgade est l'imposante église paroissiale St Pierre et Paul.

Stans Place du marché

La chapelle de pèlerinage “St Maria untem Herd“ ressemble à une crypte et se cache sous la nef latérale gauche; son chœur faisait visiblement partie de l’ancienne église romane bâtie vers 750 et agrandie plusieurs fois. L'église actuelle a été construite entre 1641 et 1647, la tour romane au 13ème siècle déjà. Au début du 18ème siècle, un terrible incendie détruisit une grande partie du village, de nombreux bâtiments historiques ont néanmoins été épargnés.