La descente du Brünig à Hostetten est parfois très raide, nous recommandons aux pèlerins de s’équiper correctement (bâton de marche et souliers robustes) et si possible de rejoindre un groupe pour faire cette descente. Le temps de marche peut différer selon de la condition physique du pèlerin et son expérience de la montagne.

Vue vers l'Oberland Bernois

Vue vers l'Oberland Bernois

Le point de départ de l'étape est la gare du Brünig. Nous marchons vers l’Ouest et juste après l'embranchement de la route menant vers Hasliberg, nous prenons à droite un sentier taillé en escaliers dans le rocher qui nous mène sur l’ancien chemin muletier. Nous prenons à gauche et passons au dessus du mur de soutènement pour rejoindre la route principale sans la traverser. Ensuite nous empruntons le nouveau chemin passant d'abord au-dessus du mur de soutènement et ensuite longeant la route sur environ 300 mètres. En tournant à droite nous traversons Rytz et Heerwäg sur un tracé historique pour atteindre les prairies de Bräch et leurs beaux murs de pierres sèches. Nous pénétrons dans une région à l’ambiance mystique avec ses rochers et sa végétation rappelant une forêt vierge.
Un détour d’environ 5 min nous mène au promontoire de Tschuggen qui domine la vallée du Hasli.
A partir de là, le chemin descend constamment, nous admirons au passage une source jaillissant d’un rocher puis nous apercevons le village de Brienzwiler que nous atteignons en une quinzaine de minutes.

Brienzwiler – Hofstetten -Kienholz

Brienzwiler

BrienzwilerVue vers l'Oberland Bernois

Arrivés par la Dorfstrasse, nous prenons à droite, où nous trouvons l’auberge "Bären". Après une pause, nous empruntons le Schlossweg se trouvant juste en face de l'auberge, et continuons par la Hofstettenstrasse jusqu'au centre équestre de Bifing. Il est également possible de s'écarter du chemin principal et de rejoindre Hofstetten en passant par le musée en plein air de Ballenberg (entrée payante, même pour les pèlerins), l’entrée du musée se trouve à proximité. A Bifing nous tournons à droite et suivons, à travers prés, le chemin original de St-Jacques (appelé aussi Wylerweg) pour atteindre Hofstetten. Ce village fait partie de la commune de Brienz. De là, nous quittons le chemin de St-Jacques pour un certain temps.

Chemin d'Hofstetten

Chemin d'Hofstetten

Durant les siècles passés une grande partie des communes de Hofstetten, Schwanden et Brienz, ainsi que les chemins de pèlerinage, ont été abimés par diverses rivières en crue, c’est la raison pour laquelle, l’ancienne route de pèlerinage balisée, menant à Kienholz, est actuellement dirigée à travers le site de la réserve naturelle "Lauenen". Nous jouissons d’une belle vue sur le lac de Brienz, les montagnes environnantes et le village de Kienholz/Brienz, le chemin nous mène sur la route principale près d'une fabrique d'articles en bois. Le mot "Louene“" est le mot patois de "Lawine“ qui signifie avalanche. L'appellation du lieu-dit "Brienzer-Lauene“ remonte à 1896 lorsque une énorme coulée de boue dévasta une grande partie de la région. Kienholz/Brienz a été particulièrement touché et de nombreuses maisons furent envahies par la boue jusqu'au premier étage.

"Lauenen"

"Lauenen"

Une catastrophe similaire se renouvela en août 2005 quand le Glissibach et le Trachtbach inondèrent une grande partie d'Unterschwanden, Kienholz et Brienz, d'immenses masses d’éboulis et de boue détruisirent quelques ponts et maisons, plusieurs personnes périrent lors de ces intempéries. Le chemin nous mène tout droit à Kienholz. Traversant Hofstetten, nous passons à côté du restaurant Alpenrose. Devant la forêt de Studen nous tournons à droite et suivons le chemin forestier jusqu'à ce qu’il se termine par un grand pré en pente, situé au-dessus de Kienholz. 

Kienholz

Kienholz

Après avoir traversé la rivière "Lauene" nous prenons à gauche et descendons à Kienholz. Ensuite nous longeons la route principale en direction de Brienz. Pour continuer notre route le long du lac de Brienz jusqu'à Interlaken, nous avons le choix entre deux variantes :


Variante A: La rive droite du lac par Schwanden, Brienz, Ebligen, Oberried, Ringgenberg.
Pour des raisons de sécurité le pont suspendu entre Brienz et Oberried est fermé pendant les mois d'hiver, de mai à octobre, c’est pourquoi nous recommandons de choisir la variante B durant cette période. Des informations concernant l'ouverture du pont peuvent être obtenues à l'administration communale d’Oberried (Tel 033 849 13 33).

Variante B: La rive gauche du lac par Brienz/Kienholz, Giessbach. Iseltwald et Bönigen. 
(Chemin de St-Jacques secondaire sans signalisation officielle)

Si l’on choisit la rive gauche, une visite du village de Brienz avec ses maisons anciennes est recommandée.