Amsoldingen – Wattenwil

Lac d'Uebeschi

Lac d'Uebeschi

Notre prochaine étape commence derrière le château d'Amsoldingen, le chemin de St-Jacques longe une colline étendue, depuis laquelle nous avons une vue magnifique sur le lac d'Uebeschi. Le cours du chemin changera avant le village d'Uebeschi, L’ancien itinéraire partant sur la droite en direction de Längenbühl, du Dittligensee et du Forst n’est plus actuel. 
La nouvelle route part sur la gauche et monte à Uebeschi, en continuant jusqu'à Honegg, et nous mène, passant par un terrain anciennement morainique, à Blumenstein situé dans le Gürbetal.

Stockhorn

Stockhorn

Le village doit certainement son nom à la structure particulière de la falaise située derrière l’église (Blumenstein = pierre fleurie). L'église de Blumenstein, dont la visite est recommandée, est située sur le haut du village au bord du ruisseau sauvage Fallbach, depuis le centre du village elle peut être atteinte en une demi-heure de marche. En suivant le Fallbach, nous quittons Blumenstein et atteignons Mettlen c’est là que nous croisons le Gürbe que nous longerons en suivant son cours jusqu'au village de Wattenwil. Au passage, admirons les belles fermes bernoises

Wattenwil-Rüeggisberg

Eglise de Wattenwil

Eglise de Wattenwil

Arrivés à Wattenwil, nous montons la route du village jusqu'à l’église, qui se trouve à côté de l’ancienne école; derrière l'église, en dessus de la route, nous retrouvons le chemin pédestre qui monte en serpentant jusqu'à Burgistein. En face de nous, se découpe le château de Burgistein, bâti sur une colline en 1260, il fut détruit lors de la guerre de Laupen et reconstruit en 1336; entre 1493 et 1690 cet édifice fut modifié plusieurs fois par ses propriétaires, Jakob von Wattenwyl, à cette époque "Schultheiss" de Berne (ancienne appellation pour «maire») fut l’un d’eux.

Château de Burgistein

Château de Burgistein

Peu de temps après avoir passé le centre du village de Burgistein, nous atteignons le point le plus élevé de cette étape, un lieu nommé "Bim Weier". Nous continuons notre route jusqu'à Riggisberg en marchant à plat, passant par des prairies et admirant divers hameaux de fermes typiques de la région. Nous avons une vue magnifique depuis l’église de Riggisberg située au- dessus du centre du village et du parc du château, l’église a subi plusieurs transformations. 

Eglise de Riggisberg

Eglise de Riggisberg

La tour romane est la partie la plus ancienne de l’édifice, en 1687 on y ajouta une nef qui fut remplacée en 1939, puis agrandie une deuxième fois en 1979; le château construit par Albrecht von Erlach, dont l’histoire est aussi très intéressante, abrite aujourd'hui une institution qui s’occupe de personnes souffrant d’un handicap psychique ou physique. Il vaut la peine de visiter la fondation Abbegg et son célèbre musée du textiles qui se trouve tout près du château. Notre chemin se poursuit au-dessus de l'église en direction de l'Ouest nous longeons une chaîne de collines qui offre une vue splendide sur les Alpes bernoises, la région du Gantrisch et de Schwarzenburg.

Ruine du couvent Rüeggisberg

Ruine du couvent Rüeggisberg

Par les hameaux de Tromwil et de Mättwil nous arrivons à Rüeggisberg, autrefois connu pour son couvent qui est actuellement en ruine. Construit entre 1072 et 1076 par Lütold von Rümligen, qui en fit don à l'abbaye de Cluny en Bourgogne, l'ancien couvent était très fréquenté par les pèlerins. L'histoire de l'édifice est documentée dans un petit musée situé à côté de la cure. Au centre du village de Rüeggisberg, au-dessus de l'établissement du couvent, se dresse l'église St-Martin, qui est entourée d'un cimetière

Ruine du couvent Rüeggisberg

Ruine du couvent Rüeggisberg

Cet édifice remontant aux 10ème et 11ème siècles, consacré à St-Martin, était à l’origine construit dans le style roman. Aujourd'hui il n'en reste plus que les parois des côtés Ouest et Sud, ainsi qu'une partie du fondement de la tour, sur le côté Sud de l'église.